Qui sommes-nous?

“L’importance du Facteur électrostatique dans le cycle de peinture”

Depuis plus de 15 ans, notre Société étudie le comportement du courant électrostatique dans les domaines de la peinture.
La recherche de la Société ATE se concrétise dans la réalisation d’une série de brevets qui ont pour objet la neutralisation des charges statiques dans un corps ou dans un environnement.
La charge statique représente l’élément FONDAMENTAL

  • soit dans la PEINTURE électrostatique, où le courant est engendré et utilisé pour charger et appliquer la peinture.
  •  soit dans la PEINTURE NON électrostatique, où certains frottements (peinture sur pièces manufacturées) engendrent des charges statiques de faible densité qui conditionnent l’application.

La différence entre les deux procédés est uniquement l’intensité de la charge statique présente !
Dans les deux applications, le courant électrostatique maintient toujours ses caractéristiques physiques, c'est-à-dire :
A) sur un objet, la charge statique s’accumule toujours sur deux zones spécifiques :

  • angles et bords (en retenant plus de peinture = effet de bordage)
  • angles (problèmes de pénétration  = effet cage de Faraday)

Ce dit plus haut conditionne le dépôt de la peinture sur la pièce manufacturée en présentant ainsi des problèmes d’uniformité et de tendu.

B) une partie du courant se disperse toujours (à cause de l’attraction) dans l’environnement de peinturage (cabine et opérateur), avec conséquente dispersion de peinture.

En éliminant les défauts que la charge statique crée pendant le cycle de peinture, on optimise le transfert et le dépôt de la peinture sur la pièce manufacturée, avec de formidables avantages qualitatifs, économiques (économie de peinture) et environnementaux (réduction de la pollution).

Notre objectif est de fournir :

  1. un conseil spécifique aux clients, en illustrant l’importance absolue du FACTEUR ÉLECTROSTATIQUE dans le cycle de peinture !
  2. une démonstration pratique des avantages que l’on obtient dans un environnement de peinture DéMUNI DE STATISME !

Sûrs et certains d’être les seuls à valoriser l’importance du facteur électrostatique et conscients que nos équipements sont en mesure d’optimiser le rendement de toutes les installations de peinture, notre objectif est de faire connaître la valeur de notre étude dans le monde entier.
Actuellement, notre Société se propose sur le marché avec trois lignes de produits appliquées à deux secteurs spécifiques :

PEINTURE

Applications électrostatiques

Système ATIMIX : réduit les défauts que le courant électrostatique crée pendant le cycle de peinture (épaisseurs non uniformes, effet de bordage-coulure, problèmes de pénétration – cage de Faraday -, effet à peau d’orange) en améliorant le transfert et le dépôt de la peinture sur les pièces manufacturées.
Applicable à tous les pistolets éLECTROSTATIQUES et avec toutes les peintures poudre et liquide.
                                                                      

Applications NON électrostatiques  – SECTEUR CARROSSERIE

Système SIMPLE-PAINT : travaille sur l’air de pulvérisation du pistolet.
Pendant le cycle de peinture, le frottement de la peinture sur la buse du pistolet et successivement sur la pièce manufacturée engendre le statisme.
Le Simple-Paint agit sur ces charges statiques de nuisance moyennant un procédé de désionisation qui élimine les défauts de peinture, en améliorant le transfert et le dépôt de la peinture sur les pièces manufacturées.
Applicable à tous les pistolets non électrostatiques mixte air et HVLP manuels et automatiques, avec peintures à base aqueuse et à base solvant.

MOULAGE

Système NEUTRONIX : utilisé exclusivement pour neutraliser les charges statiques de nuisance engendrées dans les procédés productifs tels que l’usinage de matériaux plastiques et métalliques.
En éliminant les courants statiques, le Système rend l’environnement de travail et les pièces manufacturées neutres (en réduisant la quantité de salissure sur les objets).